Au bout de la route...

Publié le par Le Clos Domremy

... Saint Jacques de Compostelle!

Nous vous avons déjà parlé de ces pèlerins des temps modernes qui entreprennent, aujourd'hui encore, le chemin de Compostelle. Nous en avons accueilli beaucoup au Clos, toujours dans un esprit de grande cordialité et de sympathie. Partis d'Allemagne, de Belgique ou plus loin du nord de l'Europe, ils ne sont qu'au début de l'aventure lorsqu'ils arrivent à Domremy, encore pleins d'enthousiasme et d'énergie.

Certains couperont court très vite: ampoules douloureuses, maladie intempestive, .... ils prendront le chemin de la gare de Neufchâteau et rentreront chez eux. D'autres marcheront peut-être encore quelques centaines de kilomètres.

Les plus heureux, enfin, et les plus nombreux nous l'espérons, verront bientôt la récompense de leurs efforts. Après plusieurs mois de marche, des milliers de pas posés les uns après les autres, ils atteignent leur objectif: Santiago de Compostella!

Et nous, loin de là, nous sommes heureux de partager leur bonheur lorsqu'ils nous en font part, via un petit message, une carte, une photo....

Cette année, notre plaisir est immense:

- l'un de ces voyages, effectué en 2010, s'est conclu par l'édition en 2012 d'un ouvrage:

 soulet"Ils sont nombreux ces pèlerins à cheminer vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Ils partent de bon matin, équipés de pied en cap... sac, bâtons, couvre chefs, attributs du pèlerin contemporain dont la conception ne cesse d’évoluer et de nous surprendre. Les guides et autres GPS ont remplacé les étoiles pour les mener au campus stellae. Voyage spirituel, intérêt culturel, prouesse sportive, combat philosophique, pèlerinage pénitentiel, leur point commun c’est la marche, les douleurs et les ampoules, l’objectif c’est le tombeau de l’apôtre Jacques. 

Chaque jour ils avancent pas à pas s’épuisant en montagne et s’échinant dans les l interminables traversées de champs de blé sous un soleil torride ou une pluie glacée. Ils se réfugient alors dans des lieux somptueux : abbayes, églises et chapelles ou encore à l’ombre de châteaux effondrés qui jalonnent le chemin. Ils déjeunent dans un pré ou une forêt, et dorment dans un hôtel, une chambre d’hôte ou un dortoir en communauté. Et puis le grand jour arrive, ils se rassemblent dans cette cathédrale encensée, les yeux embués de larmes et de joie, fiers de leur compostela, certificat d’appartenance à la grande famille des jacquets..."

Riche en expériences et en conseils à destination de tous ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure...

EDITEUR Cairn
COLLECTION La vie au quotidien
AUTEUR Michèle Soulet
ISBN 978-2-35068-225-9

 

 

 

Et puis, ce couple d'allemands, Wilfriede et Johann, a fait part de leur expérience de cet été sur un blog: 3000 km parcourus, et un séjour au Clos en juin 2012!

penningSi vous lisez l'allemand... :-)

 

Alors si vous entreprenez, vous aussi, ce long voyage, et que vous passez par Domremy, pensez à nous et racontez-nous votre voyage!

 

 

 

 

 

 

En attendant, ce petit mot nous sert à vous montrer que les rêves peuvent se réaliser, que les projets peuvent aboutir, même si le chemin est long et laborieux. Pas de plus beau message pour vous souhaiter, à tous,

UNE TRES BELLE ANNEE 2013!

Publié dans Rencontres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LADY MARIANNE 08/01/2013 14:22


bon courage aux pélérins !!
ce chemin est long et pénible ! mais quelle joie à l'arrivée-
de belles rencontres pour vous -
bonne année 2013 !! surtout la santé- et de nombreuses arrivées-
bisous !